Sélectionner une page
Érythème fessier, tout ce qu’il faut savoir

Érythème fessier, tout ce qu’il faut savoir

Érythème fessier, quels sont les symptômes ?

Si les fesses de votre enfant semble irritées et rouges, il y a des chances que ce soit de l’érythème fessier. La peau peut aussi être un peu bouffie et être chaude au toucher. L’érythème fessier peut être léger, avec seulement quelques points rouges épineux sur une petite surface, ou étendu, avec des bosses rouges tendres qui se propagent au ventre et aux cuisses de votre enfant.

Les causes

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine de l’érythème fessier, de la propre urine de votre enfant à un nouvel aliment. Voici les causes les plus probables :

  • L’humidité : même la couche la plus absorbante laisse un peu d’humidité sur la peau de votre enfant. Et lorsque son urine se mélange aux bactéries de ses selles, elle se décompose en ammoniaque, qui peut être très agressive pour sa peau encore fragile. C’est pourquoi les enfants qui vont souvent à la selle ou qui ont des diarrhées sont plus sujets à l’érythème fessier.
  • Le frottement et la sensibilité chimique : l’érythème fessier de votre enfant peut être dû au frottement de sa couche contre sa peau, surtout s’il est sensible aux produits chimiques, comme les parfums d’une couche jetable ou le détergent à lessive utilisé pour laver une couche en tissu. Il se peut aussi qu’un produit que vous utilisez pendant les changements de couches irrite la peau de votre enfant.
  • L’introduction d’un nouvel aliment : l’érythème fessier est également fréquent lorsque votre enfant commence à manger des aliments solides ou essaie un nouvel aliment. En effet, tout nouvel aliment peut augmenter la fréquence des selles de votre enfant et en modifier la composition. Les acides présents dans certains aliments peuvent être particulièrement problématiques pour certains enfants.
  • Le développement d’une infection bactérienne ou à levures : chaude et humide, la zone de la couche est un environnement favorable pour les bactéries et les levures. Il est donc facile pour une infection bactérienne ou à levures de s’y développer et de causer une éruption cutanée, surtout dans les fissures et les plis de la peau de votre enfant.
  • La prise d’antibiotique : les enfants qui prennent des antibiotiques (ou les enfants dont les mères qui allaitent prennent des antibiotiques) contractent parfois des infections à levures parce que ces médicaments tuent les bactéries saines qui contrôlent les levures ainsi que les bactéries nocives qui causent la maladie. Les antibiotiques peuvent aussi causer la diarrhée, qui peut contribuer à l’érythème fessier.

Quand consulter ?

Avec un peu de diligence, vous devriez être en mesure d’éliminer l’éruption cutanée de votre enfant, en trois ou quatre jours. Mais la consultation d’un médecin devient nécessaire si l’éruption semble être infectée. Les signes d’infection comprennent :

  • les ampoules,
  • les boutons remplis de pus,
  • les tâches jaunes suintantes,
  • les blessures ouvertes.

Le médecin peut prescrire un antibiotique topique ou oral pour votre enfant. En cas d’érythème fessier causé par une infection à levures, le médecin peut recommander une crème ou un onguent antifongique en vente libre ou sur ordonnance. Appelez également le médecin si votre enfant développe une éruption qui ne disparaît pas après plusieurs jours de traitement à domicile.

Érythème fessier, le traitement adapté

En cas d’érythème fessier, prenez les mesures suivantes pour guérir la peau de votre enfant :

  • Gardez propres et secs les fesses de votre enfant, en changeant fréquemment sa couche, même pendant la nuit, dans son sommeil.
  • Rincez bien à chaque changement de couche. N’utilisez pas de lingettes contenant de l’alcool ou un parfum.
  • Ne frottez jamais les fesses fragiles de votre bébé.
  • Utilisez une pommade qui forme une barrière protectrice pour protéger la peau irritée de votre enfant des selles et de l’urine.
  • Veillez à ne pas trop serrer la couche de votre enfant, ou utilisez une taille de couche supérieure pour permettre une meilleure circulation de l’air. Si vous achetez des produits jetables, essayez une autre marque pour voir si cela aide.
  • Envisagez de laisser votre enfant dormir avec les fesses nues chaque fois qu’il a une éruption cutanée. Ajoutez une protection en plastique sous le drap aide à protéger le matelas.

Quelles sont les préventions ?

Voici quelques bonnes mesures préventives pour éloigner l’érythème fessier :

  • Avoir les fessiers secs est la meilleure défense contre l’érythème fessier, alors changez régulièrement la couche de votre enfant.
  • Nettoyez, sans jamais frotter et séchez bien la zone à chaque changement de couche.
  • Si votre enfant semble sujet à l’érythème fessier, étalez une fine couche de pommade protectrice sur ses fesses après chaque changement de couche.
  • Chez les enfants qui commencent à manger des aliments solides, introduisez un aliment à la fois, et attendez quelques jours entre chaque nouvel aliment pour déterminer plus facilement si une sensibilité à un nouvel aliment cause une érythème fessier.
  • Allaitez votre enfant aussi longtemps que possible parce que l’érythème fessier est moins fréquent chez les bébés allaités, bien que l’on ne sache pas exactement pourquoi.